REEDUCATION DE VOIX DES CHANTEURS

Formation ZOOM gratuite de 6 mois, à raison d’une conférence par mois de 3 heures, afin que après chaque conférence, les stagiaires aient le temps d’assimiler les informations, les vérifier, les tester sur leur entourage ou sur des patients, m’interroger autant de fois que nécessaire de façon à ce que à la conférence suivante, nous soyons tous d’accord sur ce qui a été traité précédemment.
Formation s’adressant aux étudiants en orthophonie,  aux médecins, orthophonistes qui exercent ou veulent prendre en charge des chanteurs, aux professeurs de chant, thérapeutes et coachs de voix.
Connaissances pré requises ou à acquérir avant d’aborder une rééducation :
Il n’est pas demandé de compétence mais  un minimum de connaissances musicales pour comprendre, les notes, le clavier, les tonalités, les différents styles de musique. Pour accéder et suivre de façon constructive cette formation, les participants ont intérêt à connaître :

Tous ces phénomènes scientifiques reconnus sont enseignés dans mes livres, et notamment en Sorbonne. Je les aborde en résumé, mais pas en détail.
A chaque fin de conférence, une partie du temps sera consacrée aux questions/réponses sur les sujets traités. Dès la 3° conférence, une heure sera consacrée à plusieurs études de « cas » pratiques ou exemples de patients, proposés notamment par les stagiaires afin d’aiguiser leur oreille.
DATES : Les samedis de 9h à 12h, 16 octobre, 13 novembre, 11 décembre 2021, 15 janvier, 26 février et 26 mars 2022.
Contact renseignements et inscription ; christian-guerin@asteur.fr
PROGRAMME

TELECHARGEMENT DE MES CONFERENCES

Formateur :
Christian GUERIN
http://www.sosvoix.asso.fr
Commence l’étude du piano à 5 ans ; 1er concert de chant à 7 ans
Chanteur soliste à 13 ans (Manécanterie) ; Solfège, violon
Choriste Chorale Orchestre des Concerts Colonne
Préparation du concours d’entrée au Conservatoire National de Musique en chant
Hospitalisé à 20 ans (double nodule sur les cordes vocales en raison d’une erreur de son professeur sur sa tessiture)

Conservatoires (trombone, harmonie, orchestration) Paris 10°, Alger

Chanteur de variété, auteur compositeur interprète Musicien professionnel  de jazz
Enrouement chronique durant 20 ans bien que suivi par les Services ORL des hôpitaux de Paris
Rééduqué sans succès
Cours de comédie chez Christiane Néré (élève de Louis Jouvet)
Elève en  chant, notamment de grands professionnels lyriques internationaux : Mireille, Anna Maria Bondi,  René Bianco, Pierre Thau, Gabriel Bacquier, Michel Dens (tous de l’Opéra de Paris) , Ugo Ugarro (de la Scala de Milan) etc,
Trouve enfin le bon professeur pour son cas (Maurice Brach) et la bonne «orthophoniste» pour sa pathologie (Mme Lia Gaches). Bien rééduqué et formé à 40 ans
Chanteur  lyrique d’Opéra et Opérettes professionnel de 40 à 47 ans. Renonce en raison de son âge
Réalise que son acuité auditive et musicale lui permet de rééduquer les voix abîmées
S’oriente vers la rééducation et la formation.
Professeur de technique vocale et d’Art Lyrique au Conservatoire de Fort de France
Chargé de rééducation de la voix des enseignants par le Rectorat des Antilles
Membre de la commission Voix de l’Association internationale Médecine des Arts
Intervenant au Laboratoire d’Acoustique Musicale, Université de Jussieu
Membre de l’Association Française des Professeurs de Chant
Membre de la Société Française de Phoniatrie
Chargé de formation d’enseignants par la MGEN
Formateur de 1992 à 2019 de 1300 orthophonistes à la rééducation de la voix
Formateur sur Zoom en 2020/2021 de plus de 700 étudiants en orthophonie de plus de 23 Ecoles en France, Belgique, Algérie, Tunisie, Maroc
LIVRES (vendus directement ou par FNAC, Mot a Mot, Decize et autres Librairies)
Comment gérer sa voix (pour les professionnels de la voix, enseignants, avocats, commerciaux)
Comment rééduquer les voix (pour les orthophonistes, phoniatres et thérapeutes)

Comment apprendre et enseigner le chant (pour les chanteurs et professeurs de chant)

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes professeur de chant

Je peux vous apporter une FORMATION EN LIGNE A LA TECHNIQUE VOCALE CHANT
Depuis mon premier concert en juin 1943, je n'ai cessé d'aimer chanter.
Et j'ai pu chanter tous les styles, le chant choral en Manécanterie, la Variété en music Hall ou Cabaret ou concours de TV,le tango en orchestre de bal, le jazz en cabaret, le lyrique en opéra. Rien n'est critiquable, à, mon avis, sauf le mauvais chanteur ou la mauvaise musique.
Mon premier Professeur de chant, Georges LOISEAU, chargé de me préparer au concours d'entrée rue de Madrid à Paris m'a cassé la voix.(pas paix à ses cendres). Convaincu que j'étais basse profonde à 18 ans (alors que j'avais simplement un larynx souple), il m'a fait engorger le son, tétaniser mon geste vocal et m'a fabriqué en deux ans deux magnifiques nodules ! ! Ma vie en a été changée.
J'ai eu par la suite plus de 18 autres professeurs de chant, dont aucun, aucune ne m'a dit que je n'étais pas basse, sauf le premier car j'étais alors soprano et le dernier Maurice BRACH qui m'a dit dès le premier jour

" Mais tu n'es pas basse, tu es baryton et tu engorges ton son alors que ton timbre n'est pas placé ! !" Il était temps, j'avais plus de 40 ans

!:
François VERKEN
Tosca MARMOR
MIREILLE
Christiane NERE
Suzanne FRATELLI
Marie Claude LAJOIT
Pierre THAU (Opéra de Paris)
René BIANCO (Opéra de Paris)
Michel DENS (Opéra de Paris)
Philippe TECHINE (Opéra de Toulouse)
Anna Maria BONDI
Ugo UGARRO (Scala de Milan)
Elisabeth SCHWARTZKOPF
Gabriel BACQUIER (Opéra de Paris)
Michèlle COMMAND (Opéra de Paris)
enfin, Maurice BRACH

 J'ai de ce fait entendu beaucoup d'affirmations, d'indications, de contradictions, d'aberrations sur la technique, le slouffle, le timbre, et puis de merveilleuses indications d'artistes sentant jusqu'au bout de leur lèvre, comment interpréter telle ou telle phrase musicale.
J'ai tiré de ces 20 ans d'expérience d'élève une première remarque :
Le terme de professeur de chant est inexact
On doit dire : Professeur d'art du chant ou professeur de technique du chant.
Rares sont ceux qui cumulent les deux, sauf vous peut-être…demain ! Aucun n'est critiquable, mais nul n'est en droit d'abuser ses élèves. Et pourtant, ils sont des milliers à le faire tous les jours, consciemment ou non.
J’ai assisté en 2002 dans le plus grand Conservatoire National, devant un aéropage de professeurs de chant en congrès national  de l’AFPC et deux phoniatres conférenciers à la tétanisation d'un larynx d'enfant en trois minutes sans que les phoniatres et les profs
présents ne bronchent (sauf quelques uns avec moi, mais en catimini)...et
vous voudriez que je me taise ? NON NON et NON !
Que puis-je vous apporter ?
Sur l'art du chant, que la plupart des professeurs ci-dessus m'ont enseigné, je n'ai aucune raison d'imaginer savoir ou posséder plus que vous. Qui saurait décrire le mauvais goût ou la faute de style?
Je ne prétends pas savoir, mais aimer. En ce domaine, on est à l'école toute sa vie. Sur la technique vocale, par contre et son utilisation dans le chant, je crois savoir un peu depuis 65 ans.  
Depuis trente ans, j'ai mis au point une méthode d'enseignement de la technique vocale aux professeurs qui admettent en avoir besoin. Dans mes stages, le programme est le suivant :
Objectif
Apporter aux professeurs du chant et chefs de chorales mon expérience de thérapeute, réparateur des voix, souvent maltraitées ou mal traitées. Leur fournir les réalités objectives et scientifiques du son, du timbre, du souffle, de la protection du larynx par l'impédance rapportée et la couverture. Leur proposer un tableau de progression technique pour leurs élèves, préservant l'intégrité de l'organe, tout en respectant la pédagogie de chaque enseignant et la personnalité de chaque chanteur.
Inventaire de réalités physiques, pneumatiques, biologiques, endocrinologiques, acoustiques,
mécaniques, non contestables
Diagnostic ré;visable de tessiture : les erreurs
Diagnostic d'emploi : les erreurs
Pas de ténors ? erreur ! le frein social
Ordre chronologique et hiérarchique :
souffle, accolement, son, timbre, projection, couverture, aigus, articulation, endurance, tonicité
Faire admettre de dissocier provisoirement : le geste techniquement bien fait de l'acoustiquement agréable à entendre

Le manque de souffle, symptôme et non cause
Antinomie instrument vent/articulation du texte
Protection du larynx à forte intensité;
Aide à la bascule du larynx pour la quinte aigûe des hommes
Préservation du passage poitrine/tête chez les femmes
L'énoncé   de ce programme est suffisamment précis pour vous éclairer. Je
réponds à des mails tous les jours. Si celà vous intéresse
:saisissez mon email : christian-guerin@asteur.fr